CRITIQUESVIDÉOS

Critique – Shadow of the Tomb Raider

Critique Shadow of the Tomb Raider

Nous y sommes, Lara Croft est de retour pour son ultime aventure dans la trilogie qui retrace ses origines. Nous retrouvons la belle aventurière britannique sur les traces de légendes incas et Mayas au coeur du Pérou. Est-ce un retour gagnant ? Ou Lara va-t-elle être seulement l’ombre d’elle même ?

Logo Shadow of the Tomb Raider

Lara Croft est toujours confrontée à l’ordre de la Trinité. Cette fois, une mystérieuse boîte et une dague antique sont en jeu. Ces mystérieuses reliques auraient le pouvoir de contrôler le Soleil, et de réduire le monde à néant afin de rebâtir une civilisation à notre guise. Et le processus semble déjà en marche, puisque de nombreux tremblement de terre et tsunami frappent l’Amérique latine et l’Amérique du Sud. Le temps est compté pour Lara. Si l’ordre de la trinité met la main sur les deux reliques, le monde pourrait subir un sort terrible. Après quelques découvertes au Mexique, Lara prend la direction du Pérou.

Critique Shadow of The Tomb Raider Jungle

Le début de cette nouvelle aventure nous mène dans la jungle péruvienne. Premier constat qui fait bien plaisir, c’est l’ambiance. Nous avons véritablement l’impression de revivre les anciennes aventures de Lara Croft avec les premiers Tomb Raider. Il faut dire que cet opus n’est pas seulement développé par Crystal Dynamics, mais également par Eidos Montréal. Et pour rappel, Eidos est le développeur qui a lancé les aventures de Tomb Raider en 1996.
Nous nous retrouvons donc dans une jungle, sombre, où les jaguars font la loi. Comme dans Tomb Raider (2013) et Rise of the Tomb Raider (2015) le jeu propose une grande map, divisée en plusieurs zones à monde ouvert, où vous devez rechercher des objets, des collectibles, des vivres pour améliorer vos armes, et vêtements. Vous pouvez également y découvrir des secrets, des cryptes secrètes et des tombaux. Quoi qu’il en soit, vous l’aurez compris, nous repartons sur les mêmes bases et les joueurs ne seront pas perdus.

Critique Shadow of the Tomb Raider

Peu à peu, Lara tombe sur des villages dans la jungle et une première nouveauté survient. Lara est pour la première fois confrontée à la civilisation, où la belle aventurière se déplace librement et côtoie la population. On peut parler avec certains civils, découvrir leur histoire, mais aussi débloquer des missions secondaires ! C’est une première et les missions sont assez variées. Résoudre des conflits, cherchez des objets, sauver des habitants, on pourrait limite se croire dans un open-world ! L’ambiance est vraiment sympa, cela apporte un peu de nouveautés qui ne se refuse pas.

Au bout de quelques heures de jeu, nous commençons à visiter nos premiers temples inca, nos premières énigmes avec les légendes inca. Des énigmes qui rappellent là encore les anciennes énigmes des premiers opus. Certaines phases peuvent être gâchées par un gameplay qui peut se montrer capricieux par moment. Lara qui lâche prise inopinément, le grapin qui se détache sans prévenir, ou Lara qui s’emballe et réalise le saut de trop, cela peut vite nous faire échouer un mouvement.
Ce n’est pas le seul point technique qui pose souci, puisque la VF est plutôt bonne, mais il existe plusieurs moments dans le jeu où la voix n’est pas synchronisée avec les mouvements de bouche des personnages. De plus, le mixage audio est lui aussi discutable avec des moments ou les dialogues vont être très faibles par rapport à la musique. Enfin, dernier fait à souligner, c’est que la voix de Lara a changé. C’était Alice David qui doublée l’aventurière jusqu’à maintenant, et c’est Anna Sigalevitch qui reprend donc le flambeau. 

Autre point à relever, le fait que toutes les indications et les aides sont présentes tout au long du jeu, et qu’il est impossible de les désactiver. Et cela casse considérablement l’immersion.
Sinon, pour ce qui concerne l’aventure, Shadow of the Tomb Raider propose aux joueurs un scénario très bon, parfois un petit peu maladroit, mais l’histoire du jeu est globalement très bonne. On est ici dans l’une des meilleures aventures de Lara Croft depuis sa création, et sans doute dans le meilleur opus de cette trilogie. Graphiquement, le jeu est vraiment sublime, on voit l’efficacité du nouveau moteur utilisé pour cet opus. 

Comptez environ 15h de jeu si vous décidez de faire Shadow of the Tomb Raider d’une traite. Rajoutez bien cinq heures de jeux supplémentaires si vous prenez le temps de finir toutes les zones à 100%.

Verdict Shadow of the Tomb Raider

Il faut bien admettre qu’il y’a certaines scènes assez épiques dans ce nouvel opus. Des scènes où l’on voit Lara Croft s’endurcir. Le jeu est moins « hollywoodien ». Tout est plus naturel, crédible. Bien entendu, on n’échappera pas à deux ou trois moments spectaculaires qui font tout de même le mythe de Tomb Raider. 

Cependant, on ne pourra pas s’empêcher de reprocher à Square Enix de nous proposer une trilogie en demi-teinte. Dans le premier reboot, on voit bien l’évolution de Lara. Une jeune fille de 21 ans qui s’échoue sur une île sans aucune expérience et qui va être livrée à elle même. Avec Rise of the Tomb Raider, on se demande vraiment l’intérêt du jeu puisque Lara n’évolue pas au fil du jeu. Et l’on ne peut pas s’empêcher d’avoir le même sentiment avec ce final. On se demande bien si Lara devient-elle vraiment la Lara Croft ? On en doute. 

En conclusion, c’est un grand oui pour Shadow of the Tomb Raider. Le jeu n’est pas sans défauts, mais il propose une aventure passionnante au coeur du pays inca, dans des lieux somptueux qui sont mis en avant par une direction artistique et des graphismes magnifiques. On regrettera seulement quelques petits bugs, et un manque de nouveautés. 

SHADOW OF THE TOMB RAIDER : CE QUE L’ON AIME

  • Une aventure vraiment bonne
  • Les légendes Incas et Mayas
  • Direction artistique et graphismes somptueux
  • Un retour aux sources qui fait plaisir
  • Les cryptes et les tombaux sont toujours une valeur sûre !
  • Lara, plus belle, plus réaliste, plus attachante que jamais
  • Une bonne bande-son

SHADOW OF THE TOMB RAIDER : CE QUE L’ON AIME UN PEU MOINS

  • Quelques bugs, surtout au niveau du son
  • Changement de doublage pour Lara
  • La personnalisation des armes devenue inutile
  • Les indications qui s’affichent tout au long du jeu
  • Au final, on reste frustré. Lara est-elle vraiment devenue la vraie Lara Croft ? On en doute.

Critique Shadow of the Tomb Raider

Je ne peux que recommander cet opus pour les fans de Tomb Raider, les fans d’aventures et de légendes mayas. Ceux qui n’ont pas accroché aux deux premiers jeux risques d’avoir du mal à apprécier Shadow of the Tomb Raider qui reprend les mêmes bases. Quoi qu’il en soit, nous attendons maintenant avec impatience la suite, en espérant que le prochain opus nous propose d’incarner la véritable Lara Croft que l’on attend tous ! 

N’hésitez pas à lire ou relire le dossier spécial sur l’histoire de Tomb Raider (avec vidéo en bonus) à l’adresse suivante. Et on se dit à très bientôt pour de nouvelles vidéos sur Liberty’s Games !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *