CRITIQUESVIDÉOS

Critique – SoulCalibur VI

Critique SoulCalibur VI

Après 6 ans d’attente, la licence SoulCalibur est de retour avec un sixième opus, sans doute l’opus de la dernière chance. Une licence de jeux de combat qui était au sommet à la fin des années 90 et aux débuts des années 2000 sur PSOne, Dreamcast, puis sur PS2, Xbox et GameCube. Malheureusement, le passage sur PS3 et Xbox 360 n’aura pas réussit à SoulCalibur avec un quatrième opus pauvre face aux anciens jeux, un gameplay en manque d’innovations, et un SoulCalibur V qui n’arrangera rien. En difficulté financière, SoulCalibur VI sera donc l’opus de la dernière chance.

Logo SoulCalibur VI

 

Avec les années, SoulCalibur a perdu un peu de sa flamme avec des opus qui se sont succédés et qui ont eu du mal à se renouveler. Après un très bon SoulCalibur II, puis un excellent SoulCalibur III, le quatrième opus en 2008 a perdu de son intérêt avec un mode solo pratiquement oublié, réduit à seulement un petit mode arcade. Que dire de SoulCalibur V qui proposait seulement 2-3h de contenu solo pour seulement du contenu online.

Dès le départ, on peut voir que SoulCalibur VI souhaite rectifier le tir en proposant non pas un, mais deux modes histoires. Balance des Âmes vous proposera de créer votre personnage et de partir en quête d’aventure qui fera beaucoup penser aux donjons de SoulCalibur II. Pour ce qui est de Chronique de l’Âme, il s’agira du mode histoire des personnages officiels de SoulCalibur VI. A eux seuls, ces deux modes de jeux vont vous occuper pas mal d’heures. On y retrouves pas mal de choses intéressantes mais il faudra faire abstraction des cinématiques (pour causes de moyens financiers) et il faudra se coltiner de longs dialogues sans aucune crédibilité et très niais.

SoulCalibur VI - Balance de l'Âme

On retrouvera en plus de ça également le traditionnel mode arcade qui revient et qui permettra de s’entraîner via différents modes de difficultés comme le mode facile, intermédiaire, difficile et légendaire. Bien entendu, le mode entraînement est toujours là avec le fameux jeu en ligne, où il vous sera possible de jouer pour le plaisir ou en partie classée.

On reprochera au titre d’avoir un contenu pauvre. Les personnages n’ont pas de tenues alternatives, de grosses têtes sont disponibles uniquement en DLC (Tira, Yoshimistu, Inferno, Lizardman) les arènes sont assez pauvres. Cependant, le jeu tirera vraiment son épingle du jeu grâce à ses modes de jeux et la longue durée pour en venir à bout.

Niveau graphismes, SoulCalibur VI ne pourra pas tirer son épingle du jeu non plus. Avant cet opus, tous les jeux de combats pouvaient rougir des graphismes de la licence de Project Soul. Malheureusement, manque de moyen oblige, on perd en qualité. SoulCalibur VI n’est pas moche, mais il est loin d’être largement au dessus comme pouvait l’être les anciens opus.

Côté technique, c’est une grande force de la licence et il le restera dans ce nouvel opus. Deux grosses nouveautés font leur apparition avec le Reversal Edge, un nouveau coup qui permettra de ralentir le temps pour choisir une seule attaque qui pourrait faire mouche face à votre adversaire et prendre le dessus !
Mais nous avons aussi les fameux coups fatals qui proposent de charger une jauge à côté de notre barre de vie, et vous pouvez ensuite déclencher un coup spécial qui va enlever pas mal de vie à votre adversaire. Le souci ? C’est que ce genre de coups est trop fréquent dans les combats.

SoulCalibur VI Gerlat

Au final, ce SoulCalibur VI est plutôt bon et revient aux sources de ce qui a fait le succès de la licence. Le manque de moyen va forcément limiter les possibilités du studio qui aura fait l’impasse sur certains points. Cependant, SoulCalibur revient de loin et on espère que ce nouvel opus sera le renouveau de la saga et qu’un nouvel opus encore meilleur sera au programme dans les prochaines années !

CE QUE L’ON AIME DANS SOULCALIBUR VI :

  • Les modes de jeux conséquents
  • Enfin une bonne durée de vie en solo !
  • Les nouveaux éléments de gameplay…
  • Plutôt joli même si c’est loin d’être le SoulCalibur le plus beau
  • Techniquement le jeu est plutôt simple à prendre en main

CE QUE L’ON AIME MOINS DANS SOULCALIBUR VI : 

  • Les dialogues des modes histoires vraiment niais…
  • Beaucoup de personnages emblématiques en DLC…
  • Les coups fatals qui reviennent un peu trop souvent
  • Contenu plutôt léger (pour ce qui est des personnages, tenues arènes…)

Merci beaucoup d’avoir suivit cette critique n’hésites pas à me dire ce que tu penses du jeu, si tu es comblés ou déçu, et on se dit à très vite pour de nouvelles vidéos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *