• Type:
  • Genre:
  • Duration:
  • Average Rating:

Moss

Dossier – Les jeux de plateformes morts… Mais loin d’être enterrés ?

C’est en 1981 avec Space Panic que le jeu de plateforme est arrivé dans nos vies de gamers. Tout au long des années 1980, les jeux de plateformes vont se faire de plus en plus nombreux. Des mascottes comme Pac-Man vont s’y mettre, des icônes vont naître comme Donkey Kong, et un plombier répondant au nom de Mario va même sauver l’industrie du jeu vidéo avec son jeu de plateforme.

Au cours des années 1990, les jeux de plateforme vont passer la vitesse supérieure ! L’arrivée de nouvelles mascottes avec Crash Bandicoot, Spyro ou encore Banjo & Kazooie. Le retour des grosses têtes d’affiche avec Mario et Donkey Kong. SEGA lancera aussi les Sonic Adventures avec des décors qui avancent à toute allure !
Mais l’apogée des jeux de plateforme ce sera avec la sixième génération de console et surtout la PlayStation 2 ! Ratchet & Clank, Jak & Daxter ou encore Sly Cooper vont tous naître en même temps et contribuer aux très beaux jours de la console ! De son côté, Mario Sunshine sur Nintendo GameCube mettra aussi tout le monde d’accord. 

Avec la PS3, la Wii et la Xbox 360, les jeux de plateformes vont connaitre leur premier temps d’arrêt. Sony ne proposera qu’une seule nouvelle licence avec LittleBigPlanet. Qu’un seul opus de Sly Cooper. Aucun pour Jak & Daxter. Même les grandes mascottes comme Crash Bandicoot et Spyro seront à l’arrêt. Ratchet & Clank seront les seuls à survivre. Du côté Microsoft, sur Xbox 360 les jeux se feront bien trop rares. Côté Nintendo, on va simplement faire des suites aux jeux traditionnels comme Mario ou Donkey Kong. 

Sur PS4, Xbox One et Nintendo Wii U, le constat est le même. Une seule licence pour Sony avec Knack qui ne sera pas un succès. Une seule suite pour LittleBigPlanet avec un troisième opus. Un seul Ratchet & Clank. Côté Xbox, les jeux seront toujours plus rares avec Ori and the Blind Forest qui aura tout de même marqué la génération. Et pour Nintendo, toujours le même schéma depuis la Wii. 

Cependant, à partir de 2017 et l’arrivée de la Crash Bandicoot N-Sane Trilogy, les choses commencent à changer. La hype autour d’une annonce de Spyro Reignited Trilogy, l’attente pour le remake de MediEvil… L’énorme succès de Moss et Astro Bot en réalité virtuelle… Il se pourrait que les joueurs commencent à être nostalgiques de ce genre de jeux et surtout qu’ils soient séduits par l’alliance du jeu de plateforme et de la réalité virtuelle. Et si les jeux de plateformes revenaient en force sur la prochaine génération grâce à la VR…? 

Critique VR – Moss

Cela fait de nombreuses semaines que je vous parle de Moss, et il était grand temps qu’il passe entre mes mains pour en parler sur la chaîne à travers une critique VR ! C’est désormais chose faite, et cela me permettra également de vous proposer deux dossiers au mois de mars sur les jeux en VR et sur les jeux de plateformes ! Mais en attendant, faisons le point sur les aventures de Quill !

Logo Moss

 

Dans Moss nous faisons la connaissance de Quill, une petite souris qui aime explorer la forêt et qui va tomber sur une étrange relique ! C’est lors de l’obtention de cette relique que nous, les joueurs, nous faisons notre apparition dans le rôle du « lecteur » un étrange être qui va accompagner Quill tout au long de son aventure. Un genre d’ange gardien qui épaule la petite souris !
Une fois l’étrange relique en sa possession, Quill retourne à son village l’a montrer à son oncle !
Ce dernier lui indique que tout cela n’est pas de bon augure et il demande à Quill de rester à sa place et d’attendre son retour. De son côté, l’oncle doit partir récupérer d’autres reliques pour éviter de lourds ennuis ! Mais c’est à ce moment-là que l’étoilée arrive. Une petite luciole rose qui indique à Quill que son oncle est en danger et que la petite souris doit à tout prix partir à sa recherche !

Moss Wallpaper

Commence alors une belle aventure entre Quill, l’étoilée et le fameux lecteur que nous contrôlons et qui ressemble étrangement à un personnage de l’univers de Hayao Miyazaki (Le Voyage de Chihiro, Le Château dans le Ciel ou bien encore Princesse Mononoké). Tout comme Astro Bot, l’un des principaux atouts de Moss c’est son gameplay. La vue, les déplacements, le fait qu’il s’agisse d’un jeu de plateforme et non d’un FPS nous font prendre de la hauteur sur l’action et nous permet d’avoir une large vue du jeu. De plus, il y’a un avantage en plus dans Moss, c’est que nous sommes réduits à la taille de Quill lorsque nous l’a suivons dans son périple. Ainsi, nous traversons avec elle les lieux qu’elle visite et nous sommes ainsi au coeur du jeu. Niveau immersion c’est un gros plus ! Certains passages comme le village des souris, l’arrivée dans la citée du château ou même dans le château en lui-même son assez cool !
Tout au long de l’aventure, Quill fera face à des énigmes et casse-têtes qu’il faudra résoudre avec elle. Notre rôle de lecteur sera important, car il lui permettra de résoudre des énigmes, l’aidera à déplacer des objets et même à vaincre des ennemis !

Moss - Wallpaper

Côté points négatifs, Moss s’en sort plutôt bien. Le gros point noir du jeu sera sans doute sa durée de vie bien trop courte. Comptez environ 3h pour en venir à bout de l’aventure sans forcer. Lors d’un deuxième run, en connaissant les énigmes, le jeu sera largement fait en 2h ! Le système d’ennemis est assez lourd parfois avec des moments où les ennemis spawn à l’infini. Et cela peut très vite devenir gênant lors de la résolution de certaines énigmes.

CE QUE L’ON AIME DANS MOSS : 
– Visuellement c’est plutôt très joli !
– On s’attache vite à Quill
– Il y’a des séquences, des paysages et des moments vraiment cool !

CE QUE L’ON AIME MOINS DANS MOSS :
– C’est assez court (3/4h de jeu)
– Quelques petits bugs lorsque l’on doit baisser la manette qui n’est plus détectée

Moss Wallpaper

Moss est donc un véritable petit bijou du PSVR qui se classe parmi les incontournables du casque PlayStation ! Une belle aventure, avec pas mal d’interactions, mais peut-être un peu trop courte ! N’hésite pas à me faire ton retour dans l’espace commentaire de la vidéo pour me dire si ce genre de jeux t’attirent, si tu as testé et aimé Moss. N’oublie pas non plus le petit like, le partage et de t’abonner si ce n’est pas déjà fait pour ne pas rater les prochaines vidéos de la chaîne !

Scroll to top