• Type:
  • Genre:
  • Duration:
  • Average Rating:

Paris Games Week

[PGW 2018] Aperçu – Dreams

C’est un jeu que j’attends tout particulièrement, puisque c’est la toute nouvelle création de Media Molecule, un studio à qui l’ont doit la licence LittleBigPlanet. La devise de LBP ? Jouer, créer, partager. Et c’est bien ce qui sera au coeur de Dreams, un nouveau jeu ou vous allez pouvoir créer non pas vos propres niveaux, mais vos propres jeux ! Créer des univers uniques, incroyables, y jouer seul ou avec vos amis et les partager pour les faire découvrir à la Terre entière !

J’ai eu la chance de tester le jeu pendant bien 20 minutes à la Paris Games Week. Accompagné d’une charmante hôtesse PlayStation dans un premier temps pour tester les différents niveaux jouable à deux, et seul dans un second temps pour tester un niveau solo. La première démo était un jeu de plateforme où l’on contrôlait deux petits robots (qui ressemblaient beaucoup aux Astro-Bots de la PlayStation Eye). L’idée était de parcourir un niveau, ramasser des items, s’aider à passer des épreuves. La coopération était bien mise en avant et je dois admettre que c’était très très sympa à deux !

Le second niveau était un party-game ! On était donc pas dans un niveau comme LittleBigPlanet où le but est d’aller d’un point A à un point B, mais de marquer de points et de gagner des manches. C’est là le point fort de Dreams, c’est que, contrairement à LittleBigPlanet sur PS3 et PS4 où l’on pouvait créer bons nombres de niveaux et les partager, on était limité à des niveaux pour un jeu de plateforme. Cette fois, avec Dreams, vous n’êtes plus limités ! Ainsi, on contrôlait des marteaux et le premier mini-jeu nous proposait de planter le plus rapidement possible des clous sur une planche en bois ! Ensuite, on avait des ballons qu’il fallait envoyer dans le camp adverse ! Très clairement, c’était fun, drôle, et addictif !

Enfin, pour la partie solo, j’ai eu droit à un nouveau niveau de plateforme qui faisait beaucoup penser à Ori & The Blind Forest sur Xbox One. Un jeu magnifique, qui me fait de l’oeil si jamais je viens à passer sur Xbox. Pour ce qui est de Dreams, on pourra créer un monde similaire à Ori, avec un petit personnage qui peut se transformer en boule céleste blanche qui navigue à travers le niveau.

Graphiquement, Dreams est très joli. Techniquement, je n’ai pas pu exploiter toutes les possibilités du jeu, mais pour un premier aperçu, c’est une très très bonne surprise et j’en redemande ! Alors, j’ai vraiment hâte d’avoir plus d’infos sur le jeu comme par exemple… Une date de sortie ?

Merci à toi d’avoir suivit cet aperçu et les six aperçus de la Paris Games Week qui ont été publié cette semaine ! Pour rappel, on avait du Pokémon Let’s Go, Days Gone, Super Smash Bros. Ultimate, The Dark Pictures, Resident Evil 2 et donc Dreams pour conclure ! On se retrouve dès cette semaine pour de nouvelles vidéos, le retour des séries, une nouvelle critique et plus encore !

[PGW 2018] Aperçu – Days Gone

On continue notre semaine spéciale avec les aperçus de la Paris Games Week avec un jeu que j’attendais énormément : Days Gone. Développé par les équipes de Bend Studio, Days Gone est la promesse d’un jeu à mi-chemin entre la série Sons of Anarchy et un certain The Last Of Us. Étant un grand fan des deux créations, c’est avec énormément d’impatience que j’avais envie de découvrir ce jeu. Malheureusement, depuis son annonce lors de l’E3 2016, le titre du Bend Studio n’a cessé d’inquiéter les joueurs au fil de son développement. Repoussé une première fois au mois d’avril 2019 il y’a quelques jours (initialement prévu pour le 22 février prochain), Days Gone s’est laissé approche lors d’une séance de 20 minutes de gameplay. Premier verdict ?

Un jeu triple « A » prometteur dès son annonce mais qui, au fil des mois, a commencé à perdre le soutien de Sony. Les équipes de développeurs réduites, les objectifs revus à la baisse, les ambitions également revues (au départ on parlait de vagues de plus de 1.000 infectés, pour en venir à 300-400 infectés pour la version finale), bref il y’a de quoi être inquiet.

Et lors de cette première prise en main, mes craintes se sont validées. Le jeu n’est pas moche graphiquement, mais il est loin d’être beau. Lors de la première démo je me trouvais près d’une station service sous un orage… Le jeu était particulièrement bien éclairé pour un orage et la pluie était assez mal modélisée.
Au niveau de la technique, on y trouve rien de bien nouveau, beaucoup de déjà vu. Cela manque de nouveauté.
On notera la présence de « craft » pour fabriquer nos armes, mais là encore c’st bien trop ressemblant à The Last Of Us.
Sony souhaite bien différencier les deux licences, mais les similitudes sont bien trop fortes pour ne pas les comparer.

Pour ce qui est de la deuxième démo, cette dernière est une démo « survie » où l’on fait face à 350 zombies. Le but ? Les exterminer juste avec l’aide du décor (car là encore, niveau technique c’est moyen, impossible de viser en sprintant). L’ambiance sonore est vraiment excellente, que ce soit dans le niveau de la campagne que dans le niveau survie. Mais à côté de ça, on reste sur notre faim. D’autant plus que le jeu souffre de quelques ralentissements par moment, et que cette démo ne tournait pas sur PS4…

Il reste six mois aux développeurs pour corriger le tir et nous offrir un bon jeu de survie qui nous donnera des frissons et nous fera patienter jusqu’à la sortie de The Last Of Us Part.II !

Merci à tous d’avoir suivit cet aperçu, on oublie pas le like, le commentaire, le partage et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait ! Et on se dit à très vite pour de nouvelles vidéos ! 😀

Scroll to top