• Type:
  • Genre:
  • Duration:
  • Average Rating:

PS4

Critique VR – Le 3dRudder sur PlayStation 4

Le mois dernier, j’ai eu la chance d’être reçu par les équipes du 3dRudder dans leurs locaux à Aix-en-Provence me permettant de réaliser mon premier reportage sur ce nouvel accessoire qui permet de se déplacer dans les jeux vidéo en réalité virtuelle (ou non). Après plusieurs jours et de nombreuses heures de tests, il est l’heure de faire le bilan sur cet accessoire qui sera disponible le 17 juin prochain sur PS4 et qui devrait être compatible lors de la sortie de la PS5.

Le 3dRudder est donc une plateforme sur laquelle nous posons les pieds (on ne joue pas debout, mais bien assis), permettant de nous déplacer dans les jeux ! Vers l’avant, vers l’arrière, sur les côtés, en diagonales, en pivotant sur les côtés et même pour monter ou descendre ! Il est analogique, c’est-à-dire qu’il répond selon l’inclinaison du 3dRudder.

J’ai pu le tester sur une dizaine de jeux dont The Wizzard, Beat Blaster, Trainer VR, Honor & Duty, Scraper, et bien d’autres. Ainsi, je peux désormais faire un retour sur ce produit et vous dire ce que j’en pense réellement ! Un produit qui va avoir de plus en plus d’intérêt dans les prochains mois ? Mais un bel objet pour faire avancer l’accessibilité sur PlayStation ?

Découvrez les équipes du 3dRudder sur Facebook et sur Twitter.

N’hésitez pas à faire vos retours dans l’espace commentaire, de mettre un petit like, un partage, de s’abonner si ce n’est pas déjà fait et on se dit à très très vite sur la chaîne les amis ! 😀

Aperçu – Scraper (3DRudder & PSVR)

Découvrez un aperçu du jeu Scraper, sorti en novembre 2018 sur PS4 avec le PlayStation VR, mais qui n’est toujours pas annoncé en tant que jeu compatible avec le 3DRudder ! Une belle petite exclusivité pour découvrir un niveau du jeu lors d’un démo de 30 minutes ! Est-ce prometteur ?

Logo Scraper

En Bref…

La compatibilité avec le 3DRudder semble être très bien réalisée ! Le jeu répond parfaitement, on peut se déplacer dans n’importe quel sens. Que ce soit vers l’avant, ou vers l’arrière, sur le côté ou en rotation, le jeu répond à la perfection. Comme souvent, n’étant pas sensible aux effets de Motion Sickness, je ne pourrai pas me prononcer sur ce point. Cependant, c’est tellement naturel, que je ne pense pas que le jeu puisse être violent pour les personnes qui peuvent souffrir de ces effets. 

Pour ce qui est du jeu en lui même, il se déroule dans le futur, sur une base spatiale ! L’univers fait beaucoup penser à Halo ou Destiny pour les costumes, Avatar ou TitanFall pour les robots que l’on pilote. Le but du niveau auquel j’ai pu jouer était de se déplacer dans une zone remplie d’ennemis afin d’activer 6 posts de commandes pour passer au niveau supérieur. Une première prise en main sympa, qui peut s’avérer vite répétitive si tous les niveaux se déroulent ainsi. Cependant, si des voyages dans l’espace sont prévus, à bord de vaisseau, cela peut-être très intéressant ! 

Mention spéciale aux interactions dans le cockpit qui sont assez énormes et très variées ! Que ce soit pour le choix des armes, activer le bouclier, donner des coups au corps à corps, lancer une attaquer spéciale ou encore configurer les options ! 

Voilà pour ce petit aperçu, j’ai hâte d’en savoir un peu plus et de découvrir la version finale avec le 3DRudder ! Merci encore aux équipes, n’hésitez pas à mettre un petit pouce bleu, de vous abonner si ce n’est pas déjà fait, et on se dit à très vite les amis ! 

[REPORTAGE] À la découverte du 3D Rudder (PS4/PS5)

Je suis très heureux de lancer aujourd’hui la nouvelle chronique sur Liberty’s Games : Les reportages.
L’idée est de faire des vidéos beaucoup plus profonde, avec des interviews, des reportages et plus encore !

Pour ce premier reportage, je suis allé à Aix-en-Provence, dans les locaux de la société 3D Rudder qui ont conçu un tout nouveau controler pour la PS4 (compatible avec la PS5), qui va s’associer avec la réalité virtuelle pour rendre les jeux encore plus immersifs ! Découvrez ce produit dès maintenant !

Le 3D Rudder :

  • Date de sortie : 17 Juin 2019
  • Prix : 119$ sur PS4
    Prix : 99$ sur PC
  • Jeux compatibles : 25 jeux au lancement
  • Compatibilité avec la PS5 : Oui
  • Compatibilité avec l’adaptive controller Xbox : Oui
  • Compatible avec des jeux non-VR : Oui

N’hésitez pas à regarder la vidéo pour plus d’informations, et surtout à suivre les équipes de cet accessoire pour connaitre toutes les informations sur ce projet !

Merci à tous par avance des retours, en espérant que ce nouveau format puisse vous plaire ! On se dit à très vite sur Liberty’s Games ! On oublie pas le like, le partage, le petit commentaire qui fait plaisir et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait ! A très vite !

Dossier – Le teasing autour de Sly Cooper 5 vient-il de commencer ?

Il s’agit sans doute des grosses mascottes de PlayStation au même titre que Ratchet & Clank, Jak & Daxter, Sackboy, ou bien encore Crash Bandicoot et Spyro du temps de la PSOne. Sly Cooper, fait les beaux jours des consoles PlayStation depuis 2001 avec trois opus sur PS2 et un ultime opus en 2013 sur PS3. Alors que cela fait 6 ans que le Raccoon est au repos, sommes-nous sur le point de le voir resurgir ? 

Sly Cooper fut développé par Sucker Punch de 2001 à 2005 sur PlayStation 2. On y découvrait Sly, un raton laveur, voleur de génération en génération accompagné de ses fidèles acolytes comme Bentley, une tortue cerveau du groupe et Murray un pachyderme qui fait office de brute !
Après 8 ans de pause, Sanzaru Games a repris le développement de la licence pour un quatrième opus sur PS3. Depuis, c’est le repos complet ! Mais si cette année, pour la sixième année d’absence, c’était la bonne ? 

 

Sly Cooper Série TV 2019

Annoncé en 2014, Sly devait revenir dans un premier temps en film. Finalement, ce projet est tombé à l’eau pour revenir en 2018 sous forme de série TV ! Cette série sera composée de 52 épisodes et diffusée en deux temps. Les épisodes 1-26 seront diffusés à partir d’octobre 2019. Tandis que les épisodes 27 à 52 seront diffusés à partir de juillet 2020. Et si Sony/PlayStation préparait une stratégie similaire à celle de Ratchet & Clank avec un nouveau jeu lancé le jour de la sortie du film au cinéma ? Une bonne stratégie marketing pour promouvoir la série et le nouveau jeu de notre Sly ! 

PlayStation Fiesta Bowl

Vous connaissez le PlayStation Fiesta Bowl ? Il s’agit d’un événement qui se déroule tous les ans en janvier. Organisé depuis 1971, il s’agit d’un événement sportif entre les meilleures équipes de football universitaires au moment du SuperBowl. Sponsorisé par PlayStation depuis 2017, Sony organise quelques événements en parallèle ! Chaque année, des mascottes sont présentes pour assurer la promotion de la marque PlayStation. Et cette année…? Un certain Sly Cooper était présent ! Quel est donc l’intérêt de voir Sly alors qu’aucun jeu n’est sorti et qu’aucun jeu n’est prévu …? À l’instar de Crash Bandicoot avec CTR Nitro Fueled qui arrive à grands pas et Spyro avec la Reignited Trilogy qui vient de sortir ? 

PlayStation Fiesta Bowl 2019 Sly Cooper

Affaire à suivre donc, mais en tout cas avec l’arrivée de la série TV pour fin 2019 et mi-2020, il y’a de grandes chances pour qu’un jeu soit en préparation ! En tout cas, ce serait le moment idéal pour Sly de faire son grand retour ! 

Merci à tous d’avoir suivi ce nouveau dossier ! On n’oublie pas le like, le partage, de laisser un petit commentaire pour me dire si tu penses que c’est possible et si tu aimerais voir un Sly 5 arriver ! Et l’on s’abonne si ce n’est pas déjà fait !
À très vite pour de nouvelles vidéos ! 

 

Dossier – Mes 10 meilleurs jeux VR sur PS4 (PlayStation VR)

Coucou Suite à la demande d’un abonné sur Snapchat, je livre aujourd’hui mon top 10 des meilleurs jeux sur PlayStation VR ! Un top totalement subjectif, avec mes meilleurs moments mais aussi des jeux incontournables pour bien débuter dans cette expérience ! Des jeux plus ou moins vieux, mais qui m’ont fait vivre des moments incroyables !

10 – DRIVECLUB VR – 2016

Top 10 Jeux VR - 10 DriveClub VR

 

09 – PLAYSTATION WORLDS – 2016

Top 10 Jeux VR - 09 PlayStation VR Worlds

 

08 – PIXEL RIPPED 1989 – 2018 (CRITIQUE ICI)

Top 10 Jeux VR - 08 Pixel Ripped 1989

 

07 – FARPOINT – 2017

Top 10 Jeux VR - 07 FarPoint

 

06 – UNTIL DAWN RUSH OF BLOOD – 2016

Top 10 Jeux VR - 06 Until Dawn Rush of Blood

 

05 – BEAT SABER – 2018 (CRITIQUE ICI)

Top 10 Jeux VR - 05 Beat Saber

 

04 – RESIDENT EVIL VII – 2017

Top 10 Jeux VR - 04 Résident Evil VII

 

03 – ROBINSON THE JOURNEY – 2016

Top 10 Jeux VR - 03 Robinson The Journey

 

02 – MOSS – 2018 (CRITIQUE ICI)

Top 10 Jeux VR - 02 Moss

 

01 – ASTRO BOT RESCUE MISSION – 2018 (CRITIQUE ICI)

Screenshot Astro Bot Rescue Mission 004

 

Pour avoir tous les détails sur mes choix, rendez-vous dans la vidéo ! Pour donner ton avis, tes meilleurs jeux, rendez-vous dans l’espace commentaire de la vidéo ! On n’oublie pas le like, le partage et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait pour ne rien rater des prochaines vidéos !

Dossier – PS5, Xbox Scarlet / Xbox Next, et Nintendo Switch Pro

C’est une vidéo demandée par 97% de la communauté… C’est une vidéo attendue, et comme promis, elle est désormais là ! La vidéo sur la PS5, la Xbox Next (ou Xbox Scarlet), et l’avenir de la Nintendo Switch avec les modèles Pro et Mini. Voici un peu un récapitulatif des rumeurs, et surtout mes avis sur l’avenir de Microsoft, Sony et Nintendo !

Nintendo Switch Pro / Nintendo Switch Mini

Pour commencer, je m’attaque à Nintendo avec la Nintendo Switch. C’est la console la plus récente et il est certain qu’une nouvelle console n’arrivera pas avant quelques années. Cependant, des versions alternatives sont certaines. Des rumeurs parlent d’une Nintendo Switch Pro, plus puissante, avec des matériaux plus épurés. Et une Nintendo Mini qui serait uniquement nomade. Ce qui ne serait pas très logique puisque l’intérêt d’une Switch est de switcher entre sa version télé et sa version portable.
Pour moi, le plus dur pour Nintendo sera de continuer d’alimenter sa console pour éviter le naufrage de la Wii sur la fin de sa vie et éviter de reproduire l’échec de la Wii U.

Xbox Next / Xbox Scarlet

Concernant la prochaine Xbox… La Next ou la Xbox Scarlet, je m’attends à du très très lourd ! Je pense que Microsoft va réaliser la meilleure génération depuis le lancement de la première Xbox. La firme américaine rachète de nombreux studios et je pense vraiment que Xbox va changer de cap avec de nombreux jeux solo et narratifs ! Et qu’est-ce que j’aimerai ça… Ce serait assez énorme !

PS5 / PlayStation 5

Concernant Sony et sa PS5… Très difficile à dire puisque c’est la firme qui a le moins communiqué et qui fait tout simplement profil bas depuis décembre 2017, date à laquelle un dernier jeu et un dernier projet PlayStation fut annoncé. Beaucoup de personnes disent que ça sent mauvais, que le silence est signe de mauvaise situation et personnellement je ne trouve pas. Le cours de la bourse côté Sony/PlayStation n’a fait que monter depuis décembre 2017 et je pense que ce silence est une stratégie pour frapper fort au moment où personne ne s’y attendra. L’absence à l’E3 c’est pour marquer les esprits, éviter les leaks. Sony et la PlayStation 5 sont en approchent. Et ils ont du lourd, j’en suis certain !

 

Merci d’avoir suivi ce nouveau dossier et n’hésite pas à me dire dans l’espace commentaire ce que tu penses, si tu es du même avis que moi ou non ! N’oublie pas le petit like, le partage et de t’abonner si ce n’est pas déjà fait pour ne rien rater des prochaines vidéos !

Critique VR – Pixel Ripped 1989

Qui n’a jamais joué avec son téléphone ou sa game boy en cours ? Qui ? Personne ! Nous sommes tous passés par ce moment ou il fallait que l’on fasse une partie lors d’un cours que l’on ne jugeait pas utile ! Eh bien la petite Nicola, 9 ans est d’accord avec nous ! Cette jeune fille geek préfère passer son temps sur sa Gear Kids plutôt que d’écouter sa vieille maîtresse qui fait très peur ! Car elle, ou plutôt Dot, le héros de son jeu vidéo à du pain sur la planche ! La pierre pixel a été volée par le Gobelin maléfique Cyblin Lord et cet artefact pourrait changer le monde ! 

Logo Pixel Ripped 1989

Vous vous retrouvez donc dans une classe avec des élèves plutôt turbulents et vous devez jouer à votre Gear Kid sans vous faire attraper par la maîtresse ! Vous enchaînez donc les niveaux en donnant des coups de tête pour vérifier que la prof’ a le dos tourné. Vous disposez heureusement de plusieurs techniques pour détourner son attention comme un lanceur de boulettes de papier ! Vous pouvez les lancer sur vos camarades pour déclencher une bataille de boulettes, ou sinon viser des objets stratégiques qui sont en surveillances pour déclencher de plus grosses actions qui occuperont la professeur bien plus longtemps ! 

Pixel Ripped 1989 screen PSVR

Le jeu propose une bonne durée de vie pour un jeu VR. Il représente un véritable hommage, une déclaration d’amour au retrogaming des années 90 ! Autant dans son univers (très coloré, couleurs pastels, néons…) que dans les musiques et les sons qui sont également très rétro au rythme des sons 8bits ! Un régal ! De ce côté-là, un vrai souci du détail fut apporté au jeu. On aime également les différents décors proposés et les variations de la console, des armes disponibles et des différentes interactions avec les décors !
C’est dommage que la plupart des interactions se répètent vite, mais c’est assez drôle et l’on assiste par moment à des événements complètement dingues et inattendus comme Ronaldo qui fait irruption dans la classe via un tacle glissé ! Le jeu est bourré d’humour et c’est vraiment très intéressant et très addictif !

Pixel Ripped 1989 Screen VR

Lors des combats de boss, le virtuel prend le dessus sur la réalité et on assiste à un véritable jeu de plateforme rétro ! C’est un vrai régal ! Ce concept d’ailleurs du jeu vidéo, dans le jeu VR est vraiment bien pensé. On regrettera cependant que la modélisation du monde réel soit moins bien crédible et travaillée sur le monde virtuel ! Entre les autres élèves et les objets qui semblent beaucoup plus grands que nous et les détails qui font inexistants, cela créer un gouffre entre le monde réel et le monde virtuel du jeu. C’est dommage ! Mais ce n’est qu’un détail, parmi toutes les belles choses que propose Pixel Ripped 1989 !

CE QUE L’ON AIME DANS PIXEL RIPPED 1989 :
– Le bel hommage aux jeux vidéo des années 90
– Une bonne dose d’humour
– Très addictif
– Le jeu dans le jeu, c’est une idée bien sympa !

CE QUE L’ON AIME MOINS DANS PIXEL RIPPED 1989 :
– Le monde réel un peu moins crédible que le monde virtuel
– Les animations répétitives pour distraire la prof !

Test Pixel Ripped 1989 PSVR

Au final, c’est une jolie petite réussite ce Pixel Ripped 1989 ! Si vous aimez la réalité virtuelle, si vous aimez les jeux des années 80/90, si vous aimez le 8bits, si vous êtes un grand nostalgique, alors Pixel Ripped 1989 sera fait pour vous ! De mon côté, c’est un petit coup de coeur que je classe avec Astro Bot ou encore Beat Saber !
Merci à tous d’avoir suivi cette critique, on oublie pas le like habituel, le partage, le commentaire et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait ! 

Critique VR – Wipeout Omega Collection VR

L’année 2018 arrive bientôt à son terme et il est l’heure de finaliser les dernières vidéos avant de repartir encore plus fort en 2019 ! Et pour cela, je te propose une dernière critique en VR (deux autres critiques normales sont encore au programme). Cette dernière critique VR sera dédiée à Wipeout Omega Collection ! Le jeu est arrivé en 2017 en exclusivité sur PS4 avec une petite mise à jour gratuite en VR qui est arrivée début 2018. Que vaut donc les courses de vaisseaux en réalité virtuelle ?

Logo Wipeout Omega Collection VR

Wipeout c’est un des grands classiques de la première PlayStation ! Un jeu également sorti sur d’autres supports comme la Saturn, la Nintendo 64 ou encore sur PC. Bien que ce soit sur les consoles PlayStation que la licence fut la plus marquante. L’annonce d’un remake ultra HD en 4K n’a donc pas surpris grand monde. Cependant, la déclinaison en VR via un patch gratuit fut une belle surprise. Le jeu propose donc Wipeout HD (sorti en 2008 sur PS3), Wipeout Fury (un DLC de Wipeout HD sorti en 2009) et Wipeout 20148 (un opus PS VITA de 2012). Le tout avec un style graphique amélioré et une résolution 4K. Premier constat, le jeu est beau, mais il n’est pas impressionnant, et au fil des heures on se rend même vite compte qu’il peut être décevant graphiquement sur certains aspects. Les explosions et les effets des armes sont très limites. Il y’a beaucoup de textures qui ne sont pas nettes surtout en VR, certains effets de lumières sont assez moyens. C’est dommage pour un remake HD quand on voit les belles choses qui ont pu être faites sur Crash Bandicoot ou Spyro.

Wipeout Omega Collection VR

Avec deux jeux et demi réunis en un seul, la durée de vie est assez conséquente ! Vous disposez des trois modes campagnes, d’une racebox qui est l’équivalent d’un mode arcade avec la possibilité de faire des courses à plusieurs sur un même écran, de faire des courses simples, des championnats etc… Et un mode en ligne. De quoi vous occuper de nombreuses heures en VR ou non ! Techniquement le jeu est très compliqué à maîtriser sans la VR. Et même en facile, il va falloir quelques longues courses pour le prendre en main. Le plaisir du jeu est loin d’arriver dans les premières minutes où l’on passe notre temps à longer les murs et être ralenti voir même voir notre vaisseau s’auto-détruire.
Le gameplay est tellement bien plus plaisant en VR. Le jeu devient beaucoup plus maniable et on prend enfin un peu de plaisir. Il existe plusieurs petits tips pour piloter votre vaisseau. Un double coup sur les gâchettes feront faire un écart à votre vaisseau, tandis qu’une pression que la gâchette du côté du virage que l’on négocie vous aidera à mieux l’appréhender. Vous disposez également de pas mal d’items pour réparer votre vaisseau ou détruire vos adversaires.
Pour ce qui est de la vue cockpit…

Wipeout Omega Collection VR

Cette dernière laisse assez perplexe. Certains cockpit disposent du strict minimum. D’autres sont un peu plus détaillés mais ce n’est pas non plus la folie (comparé à un EVE Valkyrie…). Il y’a également certains détails qui, personnellement me déranges assez. Par exemple le fait que notre avatar soit un bloc de pierre qui ne bouge pas d’un poil. Même lorsque l’on fait un looping, une vrille, que notre vaisseau est secoué dans tous les sens, il reste de marbre. C’est dommage, surtout dans les virages ou les bras ne bougent même pas. Nos mains sont fixées sur le manche de navigation qui reste statique. Plutôt moyen.
Enfin, l’une des déceptions est qu’il n’y a pas de sensations. Et oui, c’est plutôt difficile à croire, mais la plus grosse sensation que vous aurez ça va être lors des départs, et pendant les cinq premières minutes du jeu. À côté de ça, on a très vite une sensation de lassitude, d’habitude, et très vite on a plus du tout de « whouah effect ». Le souci c’est que les vaisseaux sont propulsés à 400km/h et la vitesse reste stable. On peut faire des circuits sans relâcher l’accélérateur et même si dans certains virages ont perd 100km/h cela ne se voit même pas à l’écran. Du coup on a aucun effet et c’est vraiment dommage !

Wipeout Omega Collection

Globalement, Wipeout Omega Collection nous laisse un sentiment mitigé. Ce n’est pas un mauvais jeu loin de là, mais c’est loin d’être un jeu incroyable qui vous marquera. Les passionnés de vaisseaux, les nostalgiques de la licences y trouveront leur compte que ce soit en VR ou non. Pour les autres, le jeu risque de beaucoup les amuser les premières minutes et les lasser au bout de quelques heures de jeu.

CE QUE L’ON AIME DANS WIPEOUT OMEGA COLLECTION :
_ La durée de vie très correcte
_ Du multijoueur en écran scindé
_ Un mode en ligne même en VR
_ De nombreuses pistes et vaisseaux
_ Présence d’une vue cockpit

CE QUE L’ON AIME MOINS DANS WIPEOUT OMEGA COLLECTION :
_ La sensation de vitesse n’est pas impressionnante en VR
_ Graphiquement on aurait pu faire mieux
_ Certains cockpits disposent du minimum syndical en terme de texture
_ Notre avatar statique qui ne bouge même pas les bras pour tourner
_ Les effets vraiment pas top (explosions, missiles etc…)

Wipeout Omega Collection

N’hésites pas à me faire ton petit retour dans les commentaires de la vidéo pour savoir si tu as aimé ou non cet opus de Wipeout en VR ! On oublie pas également le petit like, le commentaire et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait ! Encore merci et à très vite pour de nouvelles vidéos !

[PGW 2018] Aperçu – Dreams

C’est un jeu que j’attends tout particulièrement, puisque c’est la toute nouvelle création de Media Molecule, un studio à qui l’ont doit la licence LittleBigPlanet. La devise de LBP ? Jouer, créer, partager. Et c’est bien ce qui sera au coeur de Dreams, un nouveau jeu ou vous allez pouvoir créer non pas vos propres niveaux, mais vos propres jeux ! Créer des univers uniques, incroyables, y jouer seul ou avec vos amis et les partager pour les faire découvrir à la Terre entière !

J’ai eu la chance de tester le jeu pendant bien 20 minutes à la Paris Games Week. Accompagné d’une charmante hôtesse PlayStation dans un premier temps pour tester les différents niveaux jouable à deux, et seul dans un second temps pour tester un niveau solo. La première démo était un jeu de plateforme où l’on contrôlait deux petits robots (qui ressemblaient beaucoup aux Astro-Bots de la PlayStation Eye). L’idée était de parcourir un niveau, ramasser des items, s’aider à passer des épreuves. La coopération était bien mise en avant et je dois admettre que c’était très très sympa à deux !

Le second niveau était un party-game ! On était donc pas dans un niveau comme LittleBigPlanet où le but est d’aller d’un point A à un point B, mais de marquer de points et de gagner des manches. C’est là le point fort de Dreams, c’est que, contrairement à LittleBigPlanet sur PS3 et PS4 où l’on pouvait créer bons nombres de niveaux et les partager, on était limité à des niveaux pour un jeu de plateforme. Cette fois, avec Dreams, vous n’êtes plus limités ! Ainsi, on contrôlait des marteaux et le premier mini-jeu nous proposait de planter le plus rapidement possible des clous sur une planche en bois ! Ensuite, on avait des ballons qu’il fallait envoyer dans le camp adverse ! Très clairement, c’était fun, drôle, et addictif !

Enfin, pour la partie solo, j’ai eu droit à un nouveau niveau de plateforme qui faisait beaucoup penser à Ori & The Blind Forest sur Xbox One. Un jeu magnifique, qui me fait de l’oeil si jamais je viens à passer sur Xbox. Pour ce qui est de Dreams, on pourra créer un monde similaire à Ori, avec un petit personnage qui peut se transformer en boule céleste blanche qui navigue à travers le niveau.

Graphiquement, Dreams est très joli. Techniquement, je n’ai pas pu exploiter toutes les possibilités du jeu, mais pour un premier aperçu, c’est une très très bonne surprise et j’en redemande ! Alors, j’ai vraiment hâte d’avoir plus d’infos sur le jeu comme par exemple… Une date de sortie ?

Merci à toi d’avoir suivit cet aperçu et les six aperçus de la Paris Games Week qui ont été publié cette semaine ! Pour rappel, on avait du Pokémon Let’s Go, Days Gone, Super Smash Bros. Ultimate, The Dark Pictures, Resident Evil 2 et donc Dreams pour conclure ! On se retrouve dès cette semaine pour de nouvelles vidéos, le retour des séries, une nouvelle critique et plus encore !

[PGW 2018] Aperçu – Days Gone

On continue notre semaine spéciale avec les aperçus de la Paris Games Week avec un jeu que j’attendais énormément : Days Gone. Développé par les équipes de Bend Studio, Days Gone est la promesse d’un jeu à mi-chemin entre la série Sons of Anarchy et un certain The Last Of Us. Étant un grand fan des deux créations, c’est avec énormément d’impatience que j’avais envie de découvrir ce jeu. Malheureusement, depuis son annonce lors de l’E3 2016, le titre du Bend Studio n’a cessé d’inquiéter les joueurs au fil de son développement. Repoussé une première fois au mois d’avril 2019 il y’a quelques jours (initialement prévu pour le 22 février prochain), Days Gone s’est laissé approche lors d’une séance de 20 minutes de gameplay. Premier verdict ?

Un jeu triple « A » prometteur dès son annonce mais qui, au fil des mois, a commencé à perdre le soutien de Sony. Les équipes de développeurs réduites, les objectifs revus à la baisse, les ambitions également revues (au départ on parlait de vagues de plus de 1.000 infectés, pour en venir à 300-400 infectés pour la version finale), bref il y’a de quoi être inquiet.

Et lors de cette première prise en main, mes craintes se sont validées. Le jeu n’est pas moche graphiquement, mais il est loin d’être beau. Lors de la première démo je me trouvais près d’une station service sous un orage… Le jeu était particulièrement bien éclairé pour un orage et la pluie était assez mal modélisée.
Au niveau de la technique, on y trouve rien de bien nouveau, beaucoup de déjà vu. Cela manque de nouveauté.
On notera la présence de « craft » pour fabriquer nos armes, mais là encore c’st bien trop ressemblant à The Last Of Us.
Sony souhaite bien différencier les deux licences, mais les similitudes sont bien trop fortes pour ne pas les comparer.

Pour ce qui est de la deuxième démo, cette dernière est une démo « survie » où l’on fait face à 350 zombies. Le but ? Les exterminer juste avec l’aide du décor (car là encore, niveau technique c’est moyen, impossible de viser en sprintant). L’ambiance sonore est vraiment excellente, que ce soit dans le niveau de la campagne que dans le niveau survie. Mais à côté de ça, on reste sur notre faim. D’autant plus que le jeu souffre de quelques ralentissements par moment, et que cette démo ne tournait pas sur PS4…

Il reste six mois aux développeurs pour corriger le tir et nous offrir un bon jeu de survie qui nous donnera des frissons et nous fera patienter jusqu’à la sortie de The Last Of Us Part.II !

Merci à tous d’avoir suivit cet aperçu, on oublie pas le like, le commentaire, le partage et de s’abonner si ce n’est pas déjà fait ! Et on se dit à très vite pour de nouvelles vidéos ! 😀

Scroll to top